St Jean-Baptiste de La Salle

Jean-Baptiste de La Salle est né en 1651, à Reims, dans une famille aisée.

A 16 ans, il est nommé Chanoine de la Cathédrale de Reims, ce qui lui assure un train de vie confortable.

Mais à la mort de ses parents, il doit assumer la gestion des affaires familiales.

Il achève ses études de théologie et est ordonné prêtre le 9 avril 1678. Deux ans plus tard, il est reçu Docteur en Théologie.

C’est lors de cette période qu’il tente de s’engager, avec un groupe de jeunes hommes très simples et illettrés, dans le but de fonder des écoles pour des garçons pauvres.

A cette époque (siècle de Louis XIV), la majorité de la population vit dans des conditions d’extrême pauvreté. Seul un petit nombre de familles peut envoyer ses enfants à l’école.

Ému par la condition de ces pauvres, Jean-Baptiste de La Salle il prend la décision de mettre sa vie au service de ces enfants « souvent laissés à eux-mêmes et mal élevés ».

Pour être plus efficace, il renonce à sa maison familiale et emménage avec des professeurs. Il renonce à sa position de Chanoine et à sa fortune, et forme la congrégation aujourd’hui appelée Frères des Écoles Chrétiennes.

Son engagement rencontre alors l’opposition des autorités ecclésiastiques et par « l’establishment éducatif » qui est choqué par ses méthodes novatrices et sa volonté absolue de l’accueil de tous ;totalement indifférent au fait de savoir si les parents pouvaient payer ou pas.

Malgré tout, De La Salle et ses Frères réussissent à créer un réseau d’écoles de qualité, caractérisé par l’apprentissage du Français (et non du latin), par l’organisation de l’enseignement par groupes d’élèves de même niveau, et par l’implication des parents dans l’instruction de leurs enfants.

Jean-Baptiste de La Salle est aussi le premier à avoir mis en place des centres de formation pour les professeurs pour lesquels il rédige « la conduite des écoles », des écoles techniques et des écoles secondaires pour les langues modernes, les arts et les sciences.

Harassé par une vie marquée par les épreuves, il meurt à Saint Yon, près de Rouen, en 1719, quelques semaines seulement avant son 68ème anniversaire.

Son œuvre se répand très rapidement en France, et quelques années après sa mort, à travers tout le monde.

Aujourd’hui, des écoles lasalliennes existent dans 82 pays autour du monde.

En 1900, Jean-Baptiste de La Salle est déclaré Saint.

En 1950, en raison de sa vie et de ses écrits inspirés, il est fait Saint Patron de éducateurs chrétiens.

Paroles d'élèves
STATS
0
élèves
0
internes
0
demi-pensionnaires
0
externes
0
écoliers
0
collégiens
0
lycéens
0
apprentis
0
enseignants
0
surveillants
0
Frères
0
classes
0
cygnes
0
hectares
0
arbres remarquables
L'équipe
Chef d'établissement coordinateur

Frère Vincent de LEGLISE

Secrétaire

Jacqueline KREBS

  • jkrebs@lasalleigny.fr
Chef d’établissement du primaire
Hélène LESUEUR
  • ecole@lasalleigny.fr
Accueil

Justine GILLET

  • accueil@lasalleigny.fr
Secrétariat familles

Laurence ESSNER

  • lessner@lasalleigny.fr
Comptabilité

Bianca MILICEVIC

  • bmilicevic@lasalleigny.fr
Retour vers le haut efficitur. eget commodo eleifend porta. Aenean venenatis fringilla sit libero sem,